Return to site

Ma semaine sur la HAUTE-ROUTE PYRENEES.

· Sport

7 jours de vélo au cœur des montagnes, 900km avec + de 19000m D+ en passant par les cols les plus mythiques des Pyrénées comme le Tourmalet, le Soudet, Peyresourde, Aspin, Menté, Marie-Blanque ou l'Aubisque mais aussi des ascensions moins connues comme Hospice de France, le Portillon, Port de Bales ou Burdincurucheta.

L'enchainement de ces 7 étapes est un vraie défi pour la plupart des participants. Certes faire la Haute-Route nécessite une vraie préparation mais on peut voir que les participants ont tous des objectifs différents, le niveau est hétéroclite, il y a ceux qui jouent une victoire d'étape, d'autres une place au général, d'autres encore font la course à leur niveau et certains vivent l'aventure comme un défi ou pour visiter la région... Il y a autant de participants que de raisons différentes de vivre l’expérience Haute-Route. Cette année nous étions 280 de 48 nationalités différentes dont 10 % de femmes.

Jour 1, départ au lever du jour à Anglet.

En bonne adepte de l’endurance extrême, j'ai tendance à gérer (un peu trop!) mes efforts, mais ici pas d'effort solitaire comme j'en ai l'habitude en triathlon, d'où l’appréhension de sortir de ma zone de confort pour suivre le peloton qui ne va pas attendre que Mademoiselle Camille se décide enfin à passer la seconde ! Car oui le but c'est quand même de rouler avec du monde.

Finalement mes appréhensions se sont vite dissipées, j'ai très vite lâché toute mes forces dans ma passion, j'ai roulé, grimpé, mangé du vent jusqu'à ne plus en pouvoir ! J'ai adoré ça ! Pouvoir m'abandonner dans l'effort sans penser aux éventuelles conséquences... et voir où ça me mène. Je suis parvenu à chasser mes démons de gestion ! C'est aussi pour ça que j'aime la Haute-Route, je tente plein de trucs un peu fous, je repousse mes limites, il m'est arrivé de me surprendre moi-même ! Je ne m'impose aucune limite, je ne calcul rien et je m'amuse vraiment !

J’apprécie aussi l'esprit d'entraide morale entre les participants, chaque jour nous nous retrouvons naturellement avec les « copains d’ascension » et c'est vraiment convivial de retrouver des visages familiers à chaque ascension.

Le cadre bien entendu est unique.

Bon, vous allez me dire que je ne suis pas très objective puisqu'il s'agit principalement de mes terres d'entrainements mais je ne m'en lasse pas et j'ai même découvert de nouvelles ascensions comme le Col du Portillon, le Col des Ares, l’ascension de l'Hospice de France, le port de Bales. Les départs sont très matinaux ce qui permet de rester relativement au frais durant les premières ascensions et d'assister au levé du soleil sur les montagnes... c'est aussi le meilleur moment de la journée pour humer le parfum des fleurs...

Tout ces ingrédients font la recette de la Haute-Route Pyrénées, une recette qui restera dans ma mémoire.

Port de Bales pour commencer la journée.

A chaque arrivée, l'organisation est au petits soins pour nous, parc à vélo, douches, de vrais repas chauds, massages, cryothérapie, transats, etc... Bref plus qu' à se laisser guider et se RE-LA-XER !

Merci Vélosophe qui étanche notre soif après les étapes et Café Pod pour nous donner un coup de pouce au réveil !

Je tiens à remercier Pau pour m'avoir donné l'opportunité de participer à l’édition 2017 de la Haute-Route Pyrénées. C’était ma deuxième participation à la Haute-Route Pyrénées, c'est pour moi une très belle occasion de peaufiner ma préparation pour mes prochaines échéances en triathlon et une cyclosportive qui me fait vibrer, une occasion de prendre du plaisir en m'entrainant, je suis vraiment tentée par l'enchainement des 3 Haute-Route (Pyrénées, Alpes, Dolomites).


Je suis parvenu à caser 3 séances course à pied sans intensités dans la semaine, ce qui m'a permis de ne pas couper mon entrainement triathlon et de retourner au travail dès lundi. Il me reste quelques semaines de préparation avant mon prochain triathlon. A moi de jouer !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly